Linfodrenaggio 1

1. Si vous avez une démangeaison dans la gorge, grattez-vous l'oreille. Lorsque les nerfs de l'oreille sont stimulés, ils provoquent un réflexe dans la gorge qui déclenche un spasme musculaire, ce qui calmera la démangeaison.

 

2. Vous avez du mal à entendre quelqu'un lors d'une fête ou au téléphone dans un lieu bruyant ? Utilisez votre oreille droite, car elle est meilleure pour comprendre quelqu'un qui parle. Toutefois, la gauche est meilleure pour discerner la musique.

 

3. Vous avez un urgent besoin de vous soulager, mais il n'y a aucune salle de bains à proximité. Imaginez-vous en train de faire l'amour. Cela tiendra votre cerveau occupé et le distraira.

 

4. La prochaine fois qu'un médecin vous donnera une injection, toussez légèrement en même temps qu'il enfonce l'aiguille. La toux augmente la pression dans le canal rachidien, ce qui entrave la sensation de douleur alors que l'influx nerveux tente de remonter jusqu'à votre cerveau.

 

5. Dégagez un nez bouché ou soulagez la pression dans les sinus en pressant votre langue contre le palais, puis en exerçant une pression avec un doigt entre vos sourcils. Répéter en alternance durant une vingtaine de secondes fera bouger l'os vomer, ce qui devrait dégager la congestion.

 

 6. Vous avez mangé un gros repas et vous vous sentez le ventre plein au moment d'aller dormir. Couchez-vous sur le côté gauche. Cela vous empêchera d'avoir un reflux acide, puisque cela gardera votre estomac plus bas que l'œsophage, ce qui empêchera les sucs gastriques de remonter dans votre gorge.

 

 

7. Vous pouvez arrêter un mal de dents en frottant le dos de votre main avec de la glace, sur la zone palmée entre le pouce et l'index. Les voies nerveuses s'y trouvant stimuleront la partie du cerveau qui bloque les signaux de douleur provenant de la bouche.

 

 

 

8. Si vous avez trop bu d'alcool et que tout commence à tourner, placez une main sur quelque chose de stable. Comme l'alcool dilue le sang dans la partie de l'oreille appelée la cupule, laquelle contrôle l'équilibre, mettre la main sur quelque chose de stable donnera un autre point de référence à votre cerveau, ce qui contribuera à faire cesser les étourdissements.

 

 

 

9. Arrêtez un saignement de nez en mettant un peu de coton sur vos gencives directement au-dessus de la petite bosse sous votre nez, et appuyez fermement. La plupart des saignements proviennent de la paroi du cartilage qui divise le nez, et le fait d'exercer une pression à cet endroit aidera à faire stopper l'écoulement de sang.

 

 

 

10. La nervosité vous tenaille ?

 

Ralentissez votre rythme cardiaque en soufflant sur le pouce. Le nerf vague contrôle le rythme cardiaque, et vous pouvez le calmer par la respiration.

 

 

 

11. Vous devez retenir votre souffle sous l'eau pendant un certain temps ?

 

Au lieu de prendre une grande respiration, hyperventilez-vous avant de plonger en inspirant rapidement à plusieurs reprises. Cela trompera votre cerveau en lui faisant croire qu'il a plus d'oxygène dans vos poumons, ce qui vous donnera une dizaine de secondes de plus.

 

 

 

12. Vous pouvez empêcher votre cerveau de se figer en appuyant l'ensemble de la langue contre le palais, en couvrant le plus de surface possible. Ce phénomène se produit lorsque les nerfs du palais deviennent extrêmement froids, de sorte que votre cerveau pense que tout votre corps est gelé. Il compense par une surchauffe qui provoque un mal de tête. En réchauffant votre palais, vous détendrez votre cerveau et vous vous sentirez mieux.

 

13. Si vous avez une main engourdie, balancez la tête de gauche à droite. Cela fera disparaître l'engourdissement en moins d'une minute. Votre main s'engourdit lorsque les nerfs du cou sont compressés, et vous détendre le cou est donc le moyen d'y remédier. Si un de vos pieds devient engourdi, c'est parce qu'un nerf dans le bas du corps a été compressé, et il vous faut donc vous lever et marcher.

 

 

14. Vous avez le hoquet ?

 

Appuyez sur vos sourcils avec le pouce et le majeur jusqu'à ce que le hoquet soit parti. Habituellement l'effet est assez rapide.

 

 

 

15. Enfin, celui-ci est totalement inutile, mais c'est un truc sympa. Demandez à quelqu'un de lever un bras à l'horizontale, paume vers le bas. Appuyez avec deux doigts sur le poignet de cette personne. Elle va résister, et son bras restera horizontal. Puis, demandez-lui de mettre un pied sur une surface surélevée du sol d'environ un centimètre, comme sur une pile de quelques magazines, et refaites le même truc. Comme sa colonne vertébrale est légèrement désaxée, elle sera incapable de maintenir son bras horizontal, peu importe la résistance qu'elle tentera d'opposer à la pression que vous exercerez avec seulement deux doigts.

 

 

 

source:www.aqualibrattitude.com