Menthe

Mentha piperata

La menthe fait partie de la famille des Lamiaceae.

Plante herbacée  haute de 60 à 80 cm, de couleur rouge violacée, avec des feuilles vert foncé, opposées, à bords dentés.

Ses fleurs, groupées en épis, sont de couleur rouges pales ou blanches.

Cette plante aime la chaleur modérée, la lumière et un sol humide

 En phytothérapie, ce sont les feuilles fraîches, ainsi que l’huile essentielle qui sont utilisées.

La menthe est appréciée traditionnellement pour ses propriétés digestives, antispasmodiques et stimulantes.

 

Menthe 1

Il existe de nombreuses variétés de menthe, plus de 400, la menthe poivrée étant  la plus utilisée du fait de sa puissance

 

Indications thérapeutiques

Sur le plan digestif

La menthe poivrée, et surtout son Huile essentielle, est remarquable dans les nausées, vomissements, dyspepsies.

Très efficace dans le mal des transports +++  (voie interne,  2 gouttes sous la langue ).

Cholagogue et cholérétique, draine le foie et participe à sa régénération : hépatites virales, ‘ gueule de bois’, insuffisance hépatique.

Antispasmodique, elle a ses indications dans les colites et les colopathies fonctionnelles.

L’huile essentielle est réputée pour son action antalgique, rapide et puissante. Mise sur la peau, elle a un effet glaçant et anesthésiant immédiat. A utiliser en cas de coups et de chocs, de traumatismes, hématomes.

Cette huile est aussi appréciée pour les douleurs rhumatismales : arthralgies, tendinites, névralgies, sciatalgies, douleurs musculaires.

Menthe 2

Incontournable dans les céphalées et les migraines, en friction du front, des tempes et de la nuque. Extrêmement efficace dans le mal des montagnes, en friction et par voie interne.

Ses propriétés anti-infectieuses et mucolytiques permettent son utilisation dans les rhino-pharyngites, les otites et surtout les sinusites.

De par ses propriétés antivirales et antalgiques, elle est indiquée dans le zona et l’herpès.

La menthe poivrée est un excellent stimulant de l’esprit, rendant les idées claires, facilitant la concentration ( pour un examen ), la mémorisation, permettant de rester éveillé ( pour la conduite automobile, la présence d’un flacon d’ H.E dans la voiture est indispensable )

Mais attention à ne pas prendre des doses excessives qui peuvent devenir toxiques et entrainer des effets désagréables (excitation, nausées, palpitations )

Comment la prendre ?

En infusion de feuilles fraîches

Attention, la tisane peut parfois être trop stimulante et empêcher le sommeil.

En Teinture Mère, en extrait fluide, en gélules de poudre ou d’extrait sec

Mais surtout en Huile Essentielle, 2 gouttes 1 à 3 fois par jour

Contre-indications :

Nourrissons et jeunes enfants

Femmes enceintes et allaitantes

En cas d’obstruction des voies biliaires, d’atteinte hépatique grave

Parfois une hypersensibilité de contact, en application locale

 

Laurence Monce

Coach-Naturopathe @ AqualibrAttitude